Un voyage, un projet, un récit de Louise Huang

« Voyager au moins une fois dans sa vie ne devrait pas être un privilège, mais un droit, voire même un devoir, accordé à tous. »

Je m’appelle Louise Huang. J’ai 19 ans et je suis ancienne lauréate de la 3ème promotion du programme phare IMPOWER (2014-2015). J’ai voyagé dans le village de Nianiar (Sénégal, région de Mbour) l’été 2014 en tant que lauréate et bénéficiaire, puis l’été 2015 en tant que jeune staff de l’équipe de YAKA.

La troisième phase du programme permet aux lauréats d’appliquer toutes les notions acquises lors des ateliers et du voyage au cours de la création d’un projet personnel ou professionnel, tout en étant accompagné par des experts, mentors et coachs.

Quant à mon projet, j’ai commencé par une simple collecte de livres réalisée dans toute l’Île-de-France, à l’image de la Bibliothèque Ousmene Sembene à Yoff qui a fait don de près de 1000 livres au village de Nianiar, les jeunes de la communauté ayant souhaité qu’on les soutienne dans la construction d’une bibliothèque. J’ai voulu par la suite m’investir encore plus et travailler davantage avec le comité local des jeunes de Nianiar mis en place sous l’initiative de YAKA. J’ai compris que ces derniers n’avaient pas les outils et moyens suffisants pour que ce projet se réalise et devienne viable par la suite.

Pour décrire ce projet, je ne dirais pas qu’il est simplement la construction d’une bibliothèque, mais il consiste surtout à lancer une dynamique positive au sein du village pour que les jeunes s’approprient ce projet et en deviennent les acteurs principaux.

Professionnellement j’ai appris grâce à YES Akademia à organiser une conférence, créer et animer des ateliers, écrire des dossiers de subvention, rechercher des partenaires, organiser une réunion, travailler avec une équipe… et je sais que j’ai encore énormément de choses à apprendre jusqu’à la réalisation complète de ce projet. Personnellement, je me sens plus consciente face à des enjeux mondiaux tel que le développement durable, réfléchie, investie et appliquée dans tout ce que je fais. J’ai une réelle envie de changer les imperfections dans le monde autour de moi, et de ne pas demeurer pessimiste comme beaucoup ont tendance à l’être dans les temps qui courent. Je veux faire en sorte que ma vie ait un sens.

« J’ai une réelle envie de changer les imperfections dans le monde autour de moi, et de ne pas demeurer pessimiste comme beaucoup ont tendance à l’être dans les temps qui courent. Je veux faire en sorte que ma vie ait un sens. »

En décembre 2015, nous avons pu récolté suffisamment de fonds pour voyager à nouveau à Nianiar et lancer au village la construction des briques pour la bibliothèque. C’était un voyage très bref mais intense. J’ai le sentiment que ce voyage a été très bénéfique, en terme d’impact et j’en garderai de très bons souvenirs.

Le comité a su nous montrer une belle motivation qui annonce une suite prometteuse. Je me souviendrai toujours du président Abdoulaye Ka qui m’a demandé dès le premier jour si on pouvait tout de suite travailler sur le projet ensemble, Gorgui Sanokho le trésorier qui semblait si inquiet en présentant les devis avec les maçons avec qui il a longuement négocié, les membres du comité se lever à 6h du matin pour désherber le terrain, et enfin chose étonnante dans un pays tel que le Sénégal où l’heure est loin d’être la priorité : les membres du comité tous ponctuels pour la réunion finale.  

J’ai été vraiment admirative à l’occasion de l’atelier organisé pour la première fois par le comité sur le thème de l’éducation. Ces jeunes ont tellement de potentiel et sont capables de faire de grandes choses. Je pense que YAKA leur a apporté juste ce qui leur manquait : la confiance en soi, et c’est exactement ce que j’ai trouvé en vivant cette expérience avec YAKA. Aujourd’hui, les jeunes et en particulier les membres du comité, sont nombreux à vouloir participer, donner leur avis et prennent la parole avec une aisance incroyable. Ils s’organisent pour créer des projets en groupes et récolter des fonds en honneur à la formation Business Battle organisée par YAKA grâce à l’entreprise sociale anglaise Mybnk.

Je n’oublierai pas ces merveilleux moments passés avec les jeunes de la communauté : dans le travail autant que dans les loisirs. Les ateliers de YAKA, sont un lieu d’échange où chacun partage son avis tout en étant prêt à écouter celui des autres. Les débats impliquent une constante remise en question de soi-même, et sont enrichissants seulement à ce titre-là. J’ai assisté à un gala de lutte et un mariage sénégalais sans oublier que j’ai passé mon premier Noël au soleil : des souvenirs gravés dans ma mémoire. Les soirées culturelles m’ont aussi beaucoup impressionnée, je suis toujours sous le choc lorsque je vois comment les cultures peuvent être parfois totalement opposées.

J’ai apprécié certaines manières de vivre, d’autres moins, mais je prends ce qui me plaît pour construire ma propre culture à l’image de ma personnalité. J’ai vu la richesse de l’humanité, qui est en fait infinie, et j’aimerais que toutes les personnes aient la chance de pouvoir vivre une fois cette expérience pour se rendre compte de la beauté du monde et pour éradiquer enfin le racisme et la discrimination. Voyager au moins une fois dans sa vie ne devrait pas être un privilège, mais un droit, voire même un devoir, accordé à tous. 

« J’ai vu la richesse de l’humanité, qui est en fait infinie »

Louise Huang Bibliothèque Nianiar

Pour en savoir plus sur l’impact de la bibliothèque à Nianiar, vous pouvez lire l’article de Mamadou Sall ici.

7 raisons pour s’inscrire au programme IMPOWER ! 2016 2017

 

Depuis 2012, 120 jeunes ont participé au programme phare de YES Akademia : Impower. Si vous hésitez encore à vous inscrire, voici sept bonnes raisons qui vous convaincront de tenter l’aventure en 2016.

Lamine et Arame Sénégal

  1. Un modèle pédagogique innovant et un suivi personnalisé

La charte pédagogique de l’ONG constitue un ensemble d’idées fortes qui définissent notre identité pédagogique : une pédagogie active, innovante et participative inspirée par les méthodes d’éducation alternative et populaire visant à amener les participant-e-s à questionner de manière critique et intelligente le monde qui nous entoure, ceci afin d’identifier et de comprendre les challenges majeurs d’aujourd’hui et de demain, et pouvoir agir individuellement et collectivement en co-créant des solutions adaptés. Voici notre superbe charte développée par Amina Ghanassi et Arnold de Souza : www.yesakademia.ong/charte

YES Akademia Haiti 2016

2. Des ateliers qui aident la planète grâce à une alimentation saine

Une place privilégiée est réservée à l’expression artistique et créative de chacun, ainsi qu’aux logiques de bien-être, ceci par la sensibilisation à la nutrition et au sport notamment. Par la nature et le contenu des formations de YES Akademia, les participants s’inscrivent dans une véritable logique de progression multidimensionnelle. À l’honneur, le bio, qui sera ton meilleur ami pendant tous les ateliers ! Car s’enrichir de connaissances, c’est bien, mais tu agiras aussi indirectement pour sauver notre planète. Allergique ou adepte des fastfoods, qu’importe, tu apprendras à apprécier cette alimentation saine et le vert deviendra ta couleur favorite ! En effet, la démarche de YES Akademia est holistique, et place le bien-être du lauréat au centre de son activité.

Haiti 2016 Jean Jean

3. Des animateurs sympas et intéressants

L’animateur-trice de YES Akademia apporte des méthodes et du contenu complémentaire à ce qui a est dit. L’animateur-trice peut avoir une opinion propre, mais elle ne constitue en aucun cas une vérité générale devant être adoptée par tous. L’animateur-trice a le rôle  d’un facilitateur-trice de parole qui stimule le débat et encourage la réflexion critique, et l’expression de toutes les opinions. L’objectif central est d’apprendre à apprendre et à développer une réflexion critique et constructive. Ceux qui vont t’accompagner pendant ces 14 mois sont uniques ! Issus de parcours universitaires très différents et aux caractères atypiques, ils débordent de connaissances et d’informations à te partager. Ils sont surtout ouverts d’esprit : ils t’inviteront à construire ta propre opinion plutôt qu’imposer la leur. Et le must du must, ils sont bénévoles et disponibles 24/7 rien que pour vous. Plutôt pas mal, non ?

Huw JAILEPOTENTIEL

4. Des amitiés inaliénables et des rencontres enrichissantes

Originaires des quatre coins du monde, les participant-e-s ont suivi des cursus différents mais ont tous en commun leur engagement associatif, leur motivation, leur ouverture d’esprit et leur détermination à faire une différence aujourd’hui. Les faire se rencontrer et apprendre à se connaître est un élément qui est au cœur de notre philosophie. On rencontre des personnes formidables et si différentes de nous et on lie des amitiés inaliénables qui forgent notre ouverture d’esprit et nos capacités d’adaptation. Tout est fait pour améliorer notre cohésion de groupe : on rit, on pleure, on partage 18 mois avec un groupe de lauréats caractérisé par sa grande diversité.

Amina Inde

5. Une expérience d’immersion unique

Les voyages solidaires sont des expériences de vie qui offrent des opportunités incomparables de transformation et d’apprentissage. L’expérience est au corps ce que le savoir est à l’esprit. Vivre chez l’habitant et partager son quotidien permet de mieux se comprendre, dans un contexte d’apprentissage commun et de respect mutuel. On ne découvre pas seulement une culture, on s’en imprègne en la vivant au quotidien coupé de notre monde habituel, qui nous semble sur le moment lointain. On se crée notre propre expérience, on se construit personnellement avec des souvenirs, des leçons de vie, des paroles et actions marquantes qui seront à jamais inscrits en nous.

Samah République Dominicaine

6. Des outils et moyens pour devenir acteur de changement

Le savoir n’est pas une arme, mais que le savoir qui est mise en action, qui est appliqué avec cohérence et courage constitue la véritable arme pour le changement. C’est pourquoi un équilibre est établit entre le savoir théorique, la compréhension, et l’action ou la mise en pratique du savoir à travers des actions et des projets à toutes les échelles, de l’individu lui même, à son environnement immédiat, puis à son environnement élargi. On apprend sur soi-même, nos forces et nos limites, et surtout on se découvre des qualités fortes qui nous donnent la confiance suffisante pour changer le monde. Lors du programme phare, les 14 mois nous donnent tous les outils et les moyens nécessaires pour devenir acteurs de changement et entrepreneurs de nos vies : on apprend par exemple à collecter des fonds, organiser un évènement, prendre la parole en public, tout cela permet aux lauréats de devenir des grands acteurs de changement et de créer des projets incroyables !

diplômes

7. Un réseau, une famille

À partir du moment où tu entres dans la “YAKA Family”, tu peux y rester pour toute la vie ! La “YAKA Family”, c’est aussi un réseau, qui te permet d’accéder à des opportunités et t’ouvrir les portes. C’est un partage mutuel d’expériences et de contacts qui favorise la réussite de tous. Le programme IMPOWER met en relation des centaines de jeunes et tous ceux qui s’engagent à différentes étapes de leur parcours qui se nourrissent des expériences et connaissances des uns et des autres.

Ines famille

Conclusion :

L’expérience vécue avec YES Akademia est si bénéfique, tout simplement elle donne le pouvoir aux jeunes et inspire le changement.

(Article écrit par Louise Huang et Mathilde Rouvé)

Louise Huang Bibliothèque Nianiar

Text Widget

Placerat vel augue vitae aliquam tinciuntool sed hendrerit diam in mattis ollis don ec tincidunt magna nullam hedrerit pellen tesque pelle.